Bienvenue sur AUTOSON V 4.0


C'est à cause d'eux :
mathieu (jfet)_Guillaume (McJeanGui)_fabien_Milé Vojnovic_Bozidar Gajic_Groman_joel coulette_Jérémy (Ticop)_yann blanchard_Philippe Lamalle__n-obelix_rapin richard_L’andouille_chris@i'go_Ewen_Laurent SAWRAS
Que vous allez encore nous subir pendant 3 ans.

Merci aux généreux donateurs de la cagnotte .

[©Onk!] 0.75mm² suffisent amplement

Tous les documents , modop , tutos ...Seulement en lecture .....
Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1258
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

[©Onk!] 0.75mm² suffisent amplement

Messagepar N30P » ven. mai 02, 2014 12:06 pm

1. Niveau : tous
2. Nature : pédago, psycho, religion, éthique
3. Domaine : montage
4. N° de référencement : -
5. Titre : [©Onk!] 0.75mm² suffisent amplement
6. Rédacteur : NeoP
7. Date de rédaction: depuis 2006
8. Date de révision prévue : en cours
9. N° de version : -

Rappel des règles de bases du bon sens pour réaliser proprement son installation électrique en wature.

Le but ultime sera de :
- ne pas foutre le feu à la voiture
- ne pas cramer un ampli
- ne pas fumer un HP
... tout ça parce qu'on aura oublié une protection (évidente après coup) & qui coute au moins 0.50€

Avatar de l’utilisateur
oldfox06
Vétéran Autoson
Vétéran Autoson
Messages : 13525
Enregistré le : lun. avr. 25, 2011 8:53 am
Localisation : soudaiste

Messagepar oldfox06 » ven. mai 02, 2014 12:07 pm

On peut flooder??
PURIEN

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1258
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » ven. mai 02, 2014 12:12 pm

Rappelons en guise de préambule ce que dit l'Ouvrage de Référence (le règlement IASCA France d'il y a 10 ans)

8.11 Sécurité du système

8.11.1 Règles générales
a. Dans cette partie sera notée la prise en compte de l'aspect sécurité (particulièrement du point de vue électrique et chimique) dans la mise en oeuvre de l'installation.
b. Lors de l'évaluation du câblage, les juges doivent rechercher les facteurs qui affectent la résistance, la longévité ou l'aspect esthétique de l’ensemble. Dans le cas d'un câblage d'alimentation entièrement d'origine (fourni avec le système), les juges doivent fonder leur note sur l'état du câblage d'origine.
c. Les schémas concernant le câblage et la protection électrique de l’alimentation en fin de réglement sont fournis en tant que références. Ils répondent tous au cahier des charges IASCA, mais ils ne sont pas exhaustifs des types de câblages répondant aux règles des concours IASCA.

8.11.2 Batterie correctement fixée et ventilée
a. Les batteries raccordées à un système de charge, quel que soit leur type et où qu'elles soient installées dans le véhicule, doivent posséder une aération adéquate avec l'extérieur pour prévenir toute concentration d'hydrogène durant leur recharge. Les batteries installées sous le capot moteur sont généralement suffisamment aérées. Toute modification des logements de série des batteries ne doit pas empêcher la bonne aération de celles-ci. Les caissons de batteries ne doivent pas favoriser la concentration de gaz en leur sein.
b. Toutes les batteries, quelque soit la technologie employée, sont concernée par cette note.
c. Toutes les batteries doivent être maintenues par des dispositifs adaptés à leurs poids afin d’empêcher leur mouvements. Une action d’avant en arrière, de gauche à droite, et de haut en bas sera appliquée pour vérifier les jeux existants.
d. Il appartient au concurrent de retirer les caches éventuels pour permettre l’accès des juges aux batteries afin de vérifier leurs fixations.

8.11.4 Section de câblage appropriée
a. La section des câbles d'alimentation (positifs et négatifs) doit être appropriée à la consommation en courant du système (voir tableau en annexe). Il n'y a pas de déduction de points en cas d'utilisation de câbles d'une section supérieure au minimum requis. Les câbles d'alimentation ne doivent pas être épissés. Des porte-fusibles, répartiteurs d'alimentation et autres accessoires de ce type doivent être utilisés.
b. Le tableau de correspondance de la longueur du câble à employer en fonction du courant se trouve en dernière page de ce règlement.

8.11.5 Fusibles présents et adaptés
a. Tous les équipements électroniques de l'installation doivent être protégés individuellement par des fusibles appropriés. Les fusibles intégrés aux appareils satisfont à cette règle. Les concurrents doivent pouvoir présenter des photos ou avoir accès aux fusibles des équipements intégrés au tableau de bord. Tous les fusibles (à l'exception de ceux des équipements intégrés au tableau de bord) doivent être accessibles en moins de trente (30) secondes et être remplaçables en moins de cinq (5) minutes.
b. Un juge peut demander à ce qu'une démonstration de changement de fusible soit effectuée, auquel cas les points ne pourront être attribués en cas d'échec. Les éléments motorisés installés par le concurrent doivent également être protégés par des fusibles. Si un rack ou un tiroir est mu par plusieurs actionneurs, l'utilisation d'un fusible commun est autorisé. Les accessoires d'éclairage peuvent être protégés par un seul fusible sans déduction de points.
c. Tous les câbles du système raccordés à un plot positif d'une batterie doivent être équipés d'un dispositif de coupure automatique en cas de surcharge (fusible, disjoncteur…) situé à moins de 45cm du point d'alimentation (cette longueur s'entend pour la longueur de câble). Tout passage du câble d'alimentation à travers une tôle ou tout autre matériau conducteur devra se faire en aval de ce dispositif de coupure. Si une seule de ces règles n'est pas respectée, la note minimale sera attribuée.
d. Des batteries accolées (reliées par un câble d'alimentation de longueur inférieure à 45cm) sont considérées comme une seule batterie et ne nécessitent pas de protection complémentaire entre elles.
8.11.6 Protection des câbles
a. Les câbles passant à travers une partie métallique doivent être protégés par un anneau et/ou une gaine protectrice.
b. Le dispositif de protection doit être adapté à l’environnement du câble. Exemple, si le câble passe sous le véhicule, sa protection doit être étanche, et résister aux projections de sel, sable, boue, pierres, etc. Dans le compartiment moteur, la protection du câble doit être à même de résister aux conditions d’un tel environnement: huiles, eau, chaleur, etc.
b. Ceci inclus tous les câbles d’alimentation ainsi que les câbles haut-parleurs et tout autre câble allant vers les portières.

8.11.7 Terminaisons des câbles
a. Toutes les connexions doivent être protégées de la corrosion si elles sont situées dans un environnement potentiellement corrosif. Cette protection anti corrosion s’applique pour les bornes positives comme négatives.
Les exemples suivants satisfont à cette règle :
- terminaison enduite ou revétue d’un placage anti-corrosif
- compartiment recouvrant totalement ou en partie la terminaison (capot de batterie permettant une aération suffisante)
- terminaison enduite de graisse non conductrice résistante à l’eau
b. Toutes les surfaces et connexions comportant une tension positive doivent être protégées par un matériau non
conducteur (exemple: gaine thermorétractable ne permettant pas l’introduction de liquide).
c. Aucune partie conductrice des câbles (cuivre, etc.) ne doit être visible.
b. Un dossier photos peut aider à l'établissement d'une note pour les parties inaccessibles en raison d'aménagements inamovibles. Les points ne doivent être attribués qu'en fonction de l'évaluation des éléments visibles et des photos présentées.

8.11.8 Équipements de sécurité préservés
a. Tout aspect de l'installation entravant le fonctionnement normal des équipements de sécurité entraînera l'attribution de la note minimale.
Sont considérés ici les ceintures de sécurité, airbags (si le véhicule en est pourvu à l'origine), fixations des sièges, ancrages du tableau de bord, rétroviseurs, visibilité extérieure (haut-parleurs fixés en position haute), et accès aux commandes du véhicule (pédalier, direction, frein de parking, clignotants, phares, etc.).
b. Seuls le retrait des ceintures de sécurité arrière et le déplacement du frein de parking sont autorisés, aux seules fins d’installer au mieux le système d’électronique embarquée.
c. IASCA n’encourage pas, et ne recommande absolument pas les modifications des dispositifs de sécurité tels que ceintures, harnais et airbags (liste non exhaustive).

8.11.9 Fixation des câbles et composants d'alimentation
a. Les condensateurs et les éléments de connectique doivent posséder des fixations en rapport avec leur poids. Aucun jeu ne doit être détecté.
b. Tous les chemins de câbles doivent être inspectés : des passe-câbles doivent être installés à intervalle régulier, et disposés de façon propre et ordonnée.
c. Tous les câbles (particulièrement ceux se trouvant sous le capot) doivent être attachés soigneusement (idéalement tous les 15cm) et disposés de façon à ne pas interférer avec les éléments mécaniques à proximité.
d. Le câblage ne doit pas passer à proximité de composants susceptibles de produire du bruit ou de dégager de la chaleur : câblage d'origine du véhicule, ordinateurs de bord, échappement, etc.

8.11.10 Camouflage du câblage dans l’habitacle
a. Tous les câbles situées à l'intérieur de l'habitacle devraient être cachés. En position assise normale (quel que soit le siège utilisé), les câbles ne doivent pas être visibles sous le tableau de bord, dans les montants de porte ou les longerons.

8.11.11 Fusible général approprié
b. Tous les câbles du système raccordés à un plot positif d'une batterie doivent être équipés d'un dispositif de coupure automatique en cas de surcharge (fusible, disjoncteur, …) situé à moins de 45cm du point d'alimentation (cette longueur s'entend pour la longueur de câble). Tout passage du câble d'alimentation à travers une tôle ou tout autre matériau conducteur devra se faire en aval de ce dispositif de coupure. Si une seule de ces règles n'est pas respectée, la note minimale sera attribuée.
c. Des batteries accolées (reliées par un câble d'alimentation de longueur inférieure à 45cm) sont considérées comme une seule batterie et ne nécessitent pas de protection complémentaire entre elles.

8.11.12 Réalisation
a. Les juges doivent apprécier ici les efforts particuliers qui ont dû être faits pour obtenir une installation électrique saine. Les conducteurs électriques doivent par exemple être identifiables par des couleurs ou des repères.
b. Les juges doivent discuter entre eux s'ils ne sont pas sûrs qu'une partie du câblage visible soit reliée au système audio. S'il n'y a aucun moyen de distinguer le câblage du système d'un câblage sans rapport avec ce dernier, les juges doivent noter tout le câblage comme s'il était connecté au système.
c. Des relais de commande sont conseillés si les composants activés par l'autoradio sont nombreux. Ces relais devront être rigoureusement fixés, câblés et protégés.
d. Les batteries doivent avoir une capacité correspondant à la puissance de l'installation afin de supporter une écoute suffisamment prolongée moteur arrêté.
e. Le dispositif de charge et son câblage devront être renforcés en fonction de la demande en courant de l'installation.
f. Les vis utilisées pour la fixation doivent être de longueur appropriée.
g. Des instruments de contrôle de tension et/ou de courant peuvent compléter utilement l'installation.

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1258
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » ven. mai 02, 2014 12:16 pm

Image

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusible_%2 ... t%C3%A9%29

Le standard IEC 60127 prévoit 4 types de fusibles : FF, F, T, TT.
Chaque type est défini suivant le temps nécessaire pour couper 10x le courant nominal.
* FF (very Fast), <1ms
* F (Fast), 1-10ms
* T (SlowBlow), 10-100ms
* TT (Very slow acting), 100ms-1s


La contrainte thermique du fusible s'exprime comme suit : I² * délai avant coupure.

Exemple :
Vos 2 amplis requièrent théoriquement 80A + 125A = 205A
Vous avez pris du coeff & avez monté un 80A rapide.

Votre I²t sera de 80*80*0.01 = 64
Ce qui veut dire que, chargé à 205A, le temps de coupure serait de 64/205² = 1.5ms

1er problème
La tolérance sur ces trucs est de -0/+100% :shock:
donc vos 1.5ms, bé ils doublent :arrow: 3ms.

2nd problème
Vos fuses sont des TT (Very slow acting) :arrow: 100x plus lents que les rapides :shock:

:arrow: votre fuse mettra 0.3s à couper le circuit.

Vous avez une batterie en bonne santé :?:
Elle va donc bien débiter 10.5 à 11V pendant ces 0.3s ou les amplis boufferont 205A.

205 * 11 = 2.255 W
* 0.3s = 676 joules
:arrow: de quoi faire bouillir & vaporiser, en 0.3s, une canette de Leffe
Modifié en dernier par N30P le ven. mai 02, 2014 1:53 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1258
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » ven. mai 02, 2014 12:21 pm

Bon, un peu de thermodynamique :?:

:idea: 1ère question :
676 joules, mohwa, ça ne me dit rien :|
Pis la Leffe, j'aime bien, mais j'en n'ai pas dans mon coffre.
Ramené au cuivre, combien on peut en faire fondre :?:

Capacité thermique massique du cuivre = 385 Joules / kilo & par degré
Température de fusion = 1 084,62 °C
Chaleur latente de fusion = 25.000 joules / kilo

On part de 20°C pour aller à 1084°C => différentiel de 1064° & on traite une masse M

676 joules = ce dont on dispose = (M * 385 * 1064) + (M * 25.000) :arrow: 1.5g

:idea: 2nde question :

Certes, cette énergie servira normalement à liquéfier le fusible pour couper le circuit.
Mais si 50% suffit à bouffer le fuse, quels dégâts sont possibles sur un PCB ?

Sur un PCB classique, les pistes font 35µm d'épaisseur.
densité du cuivre : 8.92 :arrow: 312 grammes / m²

la moitié de nos 1.5g, soit 0.75g, en surface de piste, ça fait 24cm².
Soyons fous & trés optimistes & tablons sur une largeur moyenne de piste de 0.3cm (3 mm pour les secs)
:arrow: soit 80cm de piste potentiellement liquéfiés :vomi:

& rappelez vous l'hypothèse de départ : "Vous avez pris du coeff & avez monté un 80A" :cry:

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1258
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » ven. mai 02, 2014 12:25 pm

On cause un peu ficelles :?:

La grande constante dans les fights sur les câbles d'alim, c'est que exactement personne ne formule LA unique contrainte. :mrgreen:
d'où des débats qui n'en sont pas & pléthore de masturbation.

C'est tout simplement la chute de tension admissible

Cas concret

Imaginons une install avec dans le coffre D7056 + D7152 + D7401 :mrgreen:
La tension mesurée aux bornes de la batterie, moteur tournant est de 14.4V
L'alternateur est capable de 125A, donc dans tous les cas moinsse que ce que peut bouffer instantanément le coffre.
Etant d'un naturel optimiste, je me dis que en shoot, sa tension aux borne va se coucher de 10% pour tomber à 13V.
Dans tous les cas, je ne veux pas passer sous les 12V dans le coffre (c'est ça, ma vraie contrainte)

Quelle section de câblage dois-je adopter sur ma ligne d'alim pour n'avoir que 1V de chute de tension globale avec les amplis à toc, même si je me doute bien que je ne mettrais jamais à toc :lol:

D7056 : fuse rating 120A - 600W RMS sous 12V :arrow: rendement apparent 42%
D7152 : fuse rating 80A - 600W RMS sous 12V :arrow: rendement apparent 62% :roll:
D7401 : fuse rating 80A - 800W RMS sous 12V :arrow: rendement apparent 83% :shock:


bref, on fera un autre thread avec les rendements d'amplis, là, tenons nous z'en aux calibres de fusibles constructeur.
Mon coffre bouffe donc potentiellement 280A, & ya que ça qui m'importe pour l'instant

2 variables peuvent donc vont me provoquer des chutes de tension :
:idea: les câbles alim & masse - cette fois ci, on néglige la carrosserie-
:idea: les résistances de contact

Grâce à mon mètre ruban préféré, j'ai estimé que ma boucle complète {batterie-coffre-batterie} est de 7m.

Coté résistances de contact, il y en a ... un certain nombre
- 1* cosse batt +
- 1* entrée porte fuse capot
- 2* pattes de fuse capot
- 1* sortie porte fuse capot
- 1* entrée porte fuse coffre
- 2* pattes de fuse coffre
- 1* sortie porte fuse coffre
- 1* borne entrée ampli
- 1* borne sortie ampli
- 1* liaison carrosserie dans le coffre
- 1* liaison carrosserie sous le capot
- 1* cosse batt -
:arrow: au mini 14 interfaces :bounce: ça vous calme, heiiiiiiiiiiiiiiiin ???

- retenant une résistance de contact optimiste de 0.1 mΩ
- se rappelant que U = R.I & que ici I = 280A
:arrow: 280*0.0014 = 0.392V
:shock: donc même si on monte un jeu de barre de 800mm², des 13V batterie il ne restera plus que 12.6V derrière :shock:


:idea: Comment passer 280A sur 7m en ne chutant que de 0.7V maxi :?:

U = R.I
ou
chute de tension dans le câble = résistance du dit câble * intensité qui y passe
ou
résistance maxi = chute de tension admissible / intensité max

dans notre cas, Rmax = 0.6V / 280A = 2.2 mΩ

la résistance d'un conducteur de cuivre s'exprime par
R en mΩ = 22.5 * longueur en m / section en mm²
ou
section en mm² = 22.5 * longueur en m / R en mΩ

dans notre cas :arrow: 22.5 * 7 / 2.2 = 71mm²

les sections normalisées étant 15-20-25-35-50-95mm²
:arrow: il me faut passer en 95mm²

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1258
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » ven. mai 02, 2014 12:46 pm

NiTRoBoOMRaCeR a écrit :Pour info :
Un fusible de 20A met 10000sec à fondre sous 35A
Un fusible de 20A met 100sec pour foudre sous 40A
Un fusible de 20A met 1sec pour fondre sous 80A

Un fusible de 100A met 10000sec pour fondre sous 150A
Un fusible de 100A met 100sec pour foudre sous 230A
Un fusible de 100A met 1sec pour fondre sous 700A

Avatar de l’utilisateur
freijojo-307
Vétéran Autoson
Vétéran Autoson
Messages : 2745
Enregistré le : dim. juil. 12, 2009 5:12 pm
Localisation : marseille

Messagepar freijojo-307 » sam. mai 03, 2014 11:17 am

Ne serai-ce judicieux de terminer ce chapitre avec les condensateurs ?
Puisqu'on en est à parler des pertes et comment les limiter.
Marsout !

55speed
AMPLI
AMPLI
Messages : 891
Enregistré le : dim. mars 27, 2011 1:21 am

Messagepar 55speed » sam. mai 03, 2014 11:39 am

Très bien réalisé ta petite démo, étant électricien je m'était moi même aperçu que souvent les câbles d'alim était sous-dimensionnée, ça confirme un peu mes soupçon
Par contre tu pourrais détailler comment tu obtient ta valeur de rhô ? car tu n'explique pas d'ou tu sort ton 22,5mili omh et je n'arrive pas à retrouver cette valeur par les calcule ça me chagrine

Sinon ça existe le 70mm²

http://www.france-soudage.fr/soudure/Ca ... prene.html

Avatar de l’utilisateur
TiTi65
Messages : 3242
Enregistré le : ven. mai 30, 2008 5:32 pm
Localisation : 81

Messagepar TiTi65 » jeu. avr. 09, 2015 10:53 pm

Quelle section de câblage dois-je adopter sur ma ligne d'alim pour n'avoir que 1V de chute de tension globale avec les amplis à toc, même si je me doute bien que je ne mettrais jamais à toc Laughing

Mennceros
TWEETER
TWEETER
Messages : 174
Enregistré le : jeu. janv. 02, 2014 1:26 pm
Localisation : Suisse

Re: [©Onk!] 0.75mm² suffisent amplement

Messagepar Mennceros » lun. nov. 07, 2016 1:58 pm

Sa m'intéressais également de savoir comment la valeur de 22.5 est calculé si c'est possible :-)

Autre question, Pour le calcul de la section de câble, Tu prend la longueur batterie - coffre - batterie, Donc du câble positif à l'ampli, puis de l'ampli au câble masse Jusqu'au châssis puis jusqu'à la batterie.

Est ce juste ? J'entends par là ce n'est pas uniquement la longueur du câble positif mais la totalité du chemin du courant ? C'est exact ?

Troisièmement : le fusible compte également comme une résistance dans le calcul des résistance de contact ?

Merci


Retourner vers «  ********** LA BIBLIOTHÈQUE **********  »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités