Bienvenue sur AUTOSON V 4.0


C'est à cause d'eux :
mathieu (jfet)_Guillaume Gennetay_fabien_Milé Vojnovic_Bozidar Gajic_Groman_joel coulette_Jérémy (Ticop)_yann blanchard_Philippe Lamalle__n-obelix_rapin richard_L’andouille_chris@i'go_Ewen_Laurent SAWRAS
Que vous allez encore nous subir pendant 3 ans.

Merci aux généreux donateurs de la cagnotte .

the ultimate Onk!© modop ** image sonore v2014

Tous les documents , modop , tutos ...Seulement en lecture .....
Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1206
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

the ultimate Onk!© modop ** image sonore v2014

Messagepar N30P » jeu. janv. 09, 2014 10:17 pm

1. Niveau : tous
2. Nature : pédago, psycho, religion, éthique
3. Domaine : réglage
4. N° de référencement : -
5. Titre : the ultimate Onk!© modop ** image sonore v2014
6. Rédacteur : NeoP
7. Date de rédaction: 2008
8. Date de révision prévue : en cours
9. N° de version : 2

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1206
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » jeu. janv. 09, 2014 10:52 pm

1- Préambule & insultes rituelles.

:idea: 1a- quelle est la cible de ce mode opératoire :?:

Toute personne :
  • écoutant de la musique dans sa wature
  • généralement seul, ou avec un passager pas trop difficile des zoreilles
  • étant capable d'une approche technique
  • désireuse de trouver au moins une méthode pour sortir partiellement de sa bouillie sonore.
Il est rappelé à notre aimable clientèle qu'en date de ce jour
  • il existe une infinité de méthodes pour construire sa scène & son image sonores avec rigueur
  • seules 3 ou 4 familles de ces méthodes ne conduisent pas à l'échec
  • qu'il sera traité ici même de méthodes, de principes & de techniques.
Pas de people, pas de masturbation & encore moins d'autosatisfaction.
Gavé de sueur en revanche.

:idea: 1b- Suis je vraiment aussi crétin que je réussis à vous en donner l'impression :?:

Normalement plus.
J'avoue toutefois qu'en vieillissant, j'ai peine à exhauster mon camouflage d'antéchrist.
Toutefois, la longue liste de mes détracteurs (tous gays ou drogués, liste disponible sur simple demande, format PDF ou ePub, 5.08Go) me rassure régulièrement quant au fait que j'ai de beaux restes.

:idea: 1c- Dieu existe t'il :?:

Indubitablement, & en caraudio francophone, son prophète est CC, dit CC++, dit Claude Carpentier, Archivénérable lui même de son état, seul humain a avoir communiqué tant par écrit que sur le terrain les bases de son savoir à la plèbe.

Dans ce Système, je ne reste que l'obscur copiste myope.

:idea: 1d- Covoiturage

Ont participé indirectement à l'élaboration de ce modop V2014
  • Iznowgood, dit le fourbe, qui bypasse systématiquement toutes mes théories. J'en viens à me dire que si ça lui cloue le bec, c'est que c'est moins faux qu'avant (ou du moins beaucoup plus vicieusement & subtilement foireux)
  • l'homme Tiwatt, dit Tipote, pour son extraordinaire résistance à la privation de sommeil lors de nuits blanches à tirer des bruits roses & tester des FIR dans des voitures sous perfusion de booster 12V/40A
  • Ptit_Igloo & son team de {destructeurs de l'univers; assistants ingénieurs sonores; soudeurs de fils; bricolettes} qui nous aident à leur manière à rétablir l'hégémonie légitime des ED7 & des R29 à échelle planétaire
  • Wladimir Marekeva Pichouneski, même si son addiction aux blondes plates & aux systèmes HiFi à ultra-basse sensibilité amendent gravement son potentiel naturel.

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1206
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » ven. janv. 17, 2014 10:15 pm

2- Nos amis les bruits roses.

:bulle: 2a- CC résume tout en 3 phrases :!:

BRNC mode d'emploi :
< Les BRNC (bruits roses non corrélés) c'est pour régler les rapports de niveau droite/gauche.
Le son doit être réparti uniformément sur toute la scène sonore.
Les BRNC servent à repérer les distorsions de niveau D/G c.a.d à repérer les zones de fréquence où on entend + le HP droit que le gauche (ou l'inverse) uniquement à cause d'un problème de niveau et non de phase.
On peut ainsi régler l'égalisation D/G à l'oreille.
En principe il faut commencer par faire un égalisation de niveau avant de faire une égalisation de phase.
En procédant ainsi, on évite de corriger une distorsion de niveau en introduisant une distorsion négative de phase.
C'est la distorsion négative de phase qui provoque le détimbrage dans l'alignement temporel.

Les BRC (bruits roses corrélés) c'est pour le réglage de la mise en phase droite/gauche et l'obtention d'une configuration isophase.

Les BRCHP (bruits roses corrélés Hors Phase) c'est pour détecter les conflits de phase.
Si ça marche mieux en BRCHP qu'en BRC c'est pas bon.

Sans mesquinerie aucune, quasi personne ne comprend au 1er jet ce que ça veut dire, donc, une proportion non négligeable de seigneurs, warriors, flooders ou clébards des parkings se permettent d'en déduire que ça ne veut rien dire...
:arrow: ben i zon tore ces glaireux, & toc :!:

:bulle: 2b- A quoi vont nous servir ces maudits bruits roses :?:
Veuillez noter qu'avant même d'expliquer ce que c'est, il importe de définir
  • à quoi ça sert.
  • ce que ce n'est pas.
A la différence d'un service mesure, peu d'entre vous disposent de moyens de laboratoire pour analyser leur spectre de distorsion de phase;
Et pas forcément la culture universitaire qui va avec non plus.
Or, comme tout bricoleur digne de ce nom, vous ne vous déplacez jamais sans vos outils fondamentaux :
  • vos 10 doigts
  • votre zizi (ou clito pour nos quelques trop rares lectrices)
  • votre paire de zoreilles
Et bien {un autoradio approvisionné avec les bruits roses qui vont bien} plusse {votre paire d'oreilles} forment, sans aucun humour ni aucune caricature, un analyseur de distortion de phase certes rudimentaire mais assez efficace pour régler ¾ de votre scène & image sonore
  • sans trop réfléchir
  • sans prise de tête
  • de manière répétitive.

Ça ne vous garanti en rien que le dernier ¼ de réglage se passera aussi facilement, ni même que votre voiture fera de la musique.
En effet, il est tout à fait possible d'avoir
  • une scène & une image correctes
  • un respect des timbres pas trop dégueu
  • & une musicalité à ièche.


D'autres que mwa vous enseigneront l'Art de la musique, voire, si c'est le Labrador, la science les vaguelettes & ondelettes quadratiques (ou leurs approximations dans un référentiel galiléen très linéaire)

Je ne m'occuperai que de vous aider à repeindre les murs & le plafond. :arrow: on va la jouer simple.

Avatar de l’utilisateur
bill
Vétéran Autoson
Vétéran Autoson
Messages : 4297
Enregistré le : mar. déc. 31, 2013 4:00 pm
Localisation : A Est de la Paca

Messagepar bill » dim. janv. 19, 2014 5:32 pm

:bravo: N30P

voilà quelque chose pour commencer et faire des réglages cohérants
2=> C5 source OEM (NG4) ou full numérique(panda) => ampli et DSP intégré => 2 voies actif + sub
catégorie OEM :)
mon exigence grandit (et ça spa cool parce que je l'avais pas prévu...)

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1206
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » jeu. janv. 23, 2014 10:36 pm

:bulle: 2c- C'est quoi-ce un bruit rose :!:

D'aucuns vont braire que c'est imbitable, mais rien de vaut une vraie définition bien propre & bien carrée.
Bruit dont le spectre présente une décroissance de l'énergie de 3 dB par octave. La densité spectrale étant inversement proportionnelle à la fréquence, l'énergie d'un bruit rose sur chaque octave est donc constante.

Mathématiquement, les fréquences des sons situés à chaque extrémité d'une octave valent le double l'une de l'autre...

L'oreille humaine ayant tendance à percevoir deux notes séparées par une octave comme étant identiques

Si j'étais vous, je relirais réellement 2 ou 3 fois ces définitions.

Grâce à notre copine wikipedia & à tous ces illustres inconnus qui ont édifié la musique, les sons & la psycho-acoustique au rang d'Art majeur ou de sciences exactes, nous pouvons donc facilement imaginer que :
  • si on écoute avec ses oreilles & sans autre instrument de mesure
  • un bruit rose de largeur un octave
  • et qu'on le compare avec un autre bruit rose de largeur un octave (mais pas la même octave)
  • les 2 étant évidemment enregistrés au même niveau sur le cédé
:arrow: notre oreille doit donc entendre la même chose, ou des trucs vraiment très très comparables.

comme ça

Image

puis ça (ce n'est pas la même couleur, donc pas la même longueur d'onde, mais c'est pareil quand même)

Image

et enfin ça

Image

En revanche, si vous tombez sur ça, là vous comprenez manifestement qu'on en cause pas de la même chose :?

Image

:bulle: 2d- série d'octaves standards :!:

Le spectre audible, soit l'ensemble des sons que vos oreilles peut entendre, s'étale de 20Hz à 20KHz.

La série par octave, rédigée très scolaire est la suivante :
octave n°1- de 20Hz à 40Hz
octave n°2- de 40Hz à 80Hz
octave n°3- de 80Hz à 160Hz
octave n°4- de 160Hz à 320Hz
octave n°5- de 320Hz à 640Hz
octave n°6- de 640Hz à 1.280Hz
octave n°7- de 1.280Hz à 2.560Hz
octave n°8- de 2.560Hz à 5.120Hz
octave n°9- de 5.120Hz à 10.240Hz
octave n°10- de 10.240Hz à 20.480Hz


Comme je suis flemmard, je rédigerais comme suit
20/40Hz
40/80Hz
80/160Hz
160/320Hz
320/640Hz
640/1.2KHz
1.2/2.5KHz
2.5/5KHz
5/10KHz
10/20KHz


Sans chipoter, notez toutefois sans l'oublier que :
  • sous 40Hz, donc le premier octave, ça se ressent autant avec son gras que ça ne s'entend avé ses zoreilles
  • au dessus de 10.000Hz, donc le dernier octave, ça crée de l'ambiance & de la légèreté plusse que des choses clairement intelligibles

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1206
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » jeu. janv. 23, 2014 10:52 pm

3- Stéréophonie.

:bulle: 3a- En Hifi domestique :idea:
Il existe pléthore de sites ou ouvrages qui vous raconteront beaucoup plus intelligemment que moi comment, via ze procédé stéréophonique on peut reproduire artificiellement une image sonore conforme à la réalité.

L’oreille est un organe de perception particulièrement élaboré et performant mais c’est le cerveau qui interprète les sons entendus. À partir de ce constat, il est possible de créer une diffusion sonore en 3 dimensions à partir de seulement 2 sources émissives, soit deux haut parleurs (ou deux enceintes).
La prise de son stéréophonique met en œuvre deux microphones qui captent l’image sonore.
En fonction de la technologie employée, la différence d’intensité ou la phase des signaux, voir les deux associés, permet de s’approcher de la captation du son par les deux oreilles.

Image


:bulle: 3b- En caraudio :idea:

Par rapport à ce qui peut relativement facilement se créer à la maison, en voiture on est confrontés à 2 problèmes fondamentaux :
  • on n'est pas à égale distance des enceintes.
    Ca presque tout le monde le sait, mais quasi personne n'en tient compte.
  • le local d'écoute, autrement appelé habitacle, est très petit et les sons réfléchis sont prépondérants sur les sons directs.
    Ca quasi personne n'y pense, & d'expérience décennale, quand on le dit aux gens, ils refusent d'y croire.


:rrrr: 3c- le mythe de l'éloignement des haut-parleurs

L'image ci dessous, extraite d'une doc commerciale de vulgarisation pour le grand public doit vous évoquer des souvenirs.

Image

Cette icône, & elle mérite ce titre, suggère qu'il est possible technologiquement d'utiliser un artefact électronique qui déplace virtuellement un ou des HP en dehors de l'habitacle.

Si vous avez déjà utilisé un alignement temporel, vous savez que vous n'êtes pas arrivés à reproduire cette impression & que la répartition du son que vous avez obtenue n'est absolument pas celle suggérée par le croquis.

Soyez rassurés, votre compétence n'est pas à remettre en cause (bien sur que si, mais pas à ce stade) & ayez confirmation que la dite icône est bien un support graphique marketting.

Point.

Rien de plus.

Si vous l'ignoriez, maintenant, vous le savez.

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1206
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » jeu. janv. 23, 2014 11:13 pm

4- La notation IASCA©

Quand on veut écouter techniquement, debrieffer une écoute, plutôt que de se burner à dire que
  • c'est plus ou moins large mais pas autant que les montants
  • c'est distant un peu avant le parebrise
  • ton ambiance n'est pas plus large que ta scène
... autant quantifier, avoiner des chiffres, au moins, tout le monde parle de la même chose.

En plusse, c'est visuel, & les z'images, c'est bien.

: hypno: 4a- la Largeur
Image
(-1) c'est le montant.
(0) c'est le rétroviseur


: hypno: 4a- la distance

J'ai bien écrit distance, & non pas profondeur (j'insiste très très très lourdement)

Image
La ligne horizontale rouge, c'est la hauteur de vos yeux.
La ligne verticale violette, c'est à l'intersection du plan de vos yeux & du pare brise
  • (9½) veut dire que le son est pile à cheval dedans dehors du parebrise. Rassurez vous, ça n'arrive jamais.
  • (9) veut dire que le son est grosso merdo à cheval dedans dehors du parebrise, mais bon, globalement à l'intérieur de l'habitacle
  • (10) veut dire que le son est grosso merdo à cheval dedans dehors du parebrise, mais bon, globalement du coté du capot. Ultra rare pour un çon focalisé
  • (>10) ... rêve pas
Modifié en dernier par N30P le jeu. janv. 23, 2014 11:43 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
N30P
SUBWOOFER
SUBWOOFER
Messages : 1206
Enregistré le : mer. janv. 01, 2014 1:07 pm
Localisation : Squawk7073
Contact :

Messagepar N30P » jeu. janv. 23, 2014 11:40 pm

5- Terminologie IASCA©

Si vous voulez vous faire comprendre, il faut employer des mots précis.
Sinon, les gens auxquels vous écrivez & vous même allez passer des semaines entières dans un adorable dialogue de sourds, chacun utilisant son propre langage :arrow: énervement :arrow: insultes :arrow: bannissement :arrow: création de votre forum personnel auto-évangélique qui croupira dans la fange au bout de quelques mois :arrow: augmentation de votre frustration :arrow: déchainement sexuel barbare :arrow: pension alimentaire

De mon point de vue, ce qui suit n'est pas négociable, ce sont des définitions.

Point.

:hein: 5a- scène sonore :
C'est l'espace en 3 dimensions dans lequel se situe la musique.
On peut dire qu'on commence à avoir une scène lorsque, sur un morceau de musique acoustique les musiciens semblent positionnés comme à la parade.
Dans une voiture, très généralement, la scène est dans le pare brise, au niveau du tableau de bord, parfois en dessous, mais elle va de droite à gauche sans interruption.
S'il y a un lobe à droite & un lobe à gauche, ben ce n'est pas une scène sonore, c'est de la bouillie, comme dans 95% des voitures neuves avec installation radiophonique d'origine.

:hein: 5b- la largeur de scène sonore :
Désigne l'écart entre les positions extrême-droite & extrême-gauche.
La position extrême-gauche est donnée par l'instrument le plus focalisé à gauche, faut pas confondre avec l'ambiance.
Point barre.

:hein: 5c- le centre© :
Il n'y a pas 36 définitions à ce mot.
Hélas, je fais confiance aux trolls pour contester & épiloguer.
:idea: Prenez un enregistrement d'une madame (ou d'un monsieur, ou d'un instrument) enregistré en mono
:arrow: le centre© est l'endroit ou chante la madame.
Si la madame chante à droite & à gauche & au milieu aussi, ben il n'y a pas de centre© & pis c'est tout.

:hein: 5d- le milieu :
Le milieu de la scène sonore est déterminé très facilement:
il est à égale distance de l'extrême-gauche & de l'extrême-droite ;)
[*] Si vous avez un centre© de première classe = ben il est au milieu de la scène sonore, comme dans la vraie vie.
Si vous avez un centre© de deuxième classe, ben c'est que votre scène est dissymétrique: le centre© n'est pas au milieu.

:hein: 5e- hauteur de scène :
Y'a pas matière à épiloguer: c'est la voix humaine qui fixe la hauteur.
C'est facile d'avoir les aigües à hauteur de tweeter, mais si le reste est sous vos pieds = c'est pas cohérent.
La bonne hauteur, c'est la hauteur de tes yeux.

:hein: 5f- la focalisation :
Elle détermine la précision de la scène sonore.
Si la madame chante au centre©, c'est bien.
:idea: Mais si sa bouche fait 50cm de large & 1m de haut
:arrow: ce n'est pas réaliste
:arrow: on retombe sur un centre© de 3ème catégorie
:arrow: c'est pas vraiment un centre© sauf si vous aimez vous faire rouler des pelles par une laie, voire rouler en Citroën.

:hein: 5g- La distance :

La distance© c'est la distance entre
  • le bout de votre museau
  • & la musique, devant vous
    on mesure dans le sens longitudinal de la voiture


:hein: 5h- La profondeur :

La profondeur© c'est la distance (toujours dans le sens longitudinal) entre l'avant plan & l'arrière plan de la scène.
Là encore, on ne parle que des choses focalisées.
:idea: Si vous avez la madame qui chante devant et une espèce de bouillie derrière, ce n'est pas la peine de croire que vous avez de la profondeur©.


Retourner vers «  ********** LA BIBLIOTHÈQUE **********  »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité